Temple_of_Zeus_tr.html

Labraunda

Temple_of_Zeus_eng.html
 

    Le temple de Zeus est orienté à l’Est et se situe dans la partie ouest de la terrasse du temple. Il s’agit d’un temple ionique hexastyle doté de 8 colonnes sur ses longs côtés et de plan plutôt compact (13,87 x 18,71 m). Ce plan est inhabituel, car les temples hexastyles présentent généralement 11 ou 13 colonnes sur les côtés.

   

    En raison des ressemblances entre le temple de Zeus à Labraunda et le temple d’Athéna à Priène, il a été suggéré que les deux temples ont été construits par le même architecte, le célèbre Pythéos, qui fut aussi l’architecte du Mausolée d’Halicarnasse, l’une des sept merveilles du monde antique. Le temple de Priène fut érigé selon un quadrillage, qui a permis un espacement uniforme de toutes les colonnes. Il possède un podium à trois degrés (la Krépis) avec une légère courbure, un espace fermé peu profond à l’arrière (l’opisthodome), et des chapiteaux d’ante d’un style que l’on croit avoir été inventé par Pythéos. Puisque l’on retrouve les mêmes détails sur le temple de Zeus de Labraunda et puisque le temple de Priène lui est légèrement postérieur, il semble raisonnable de penser que Pythéos a construit le temple à Labraunda avant celui de Priène.

L’originalité de ce plan est sans doute dû au fait que le temple présentait un état antérieur, datant probablement de la fin du 6e s. av. J.-C. À cette époque, le temple était distyle (seulement sur la façade orientale) et présentait une cella carrée dont les dimensions internes étaient de 6,6 x 6,6 m. De l’extérieur, le pourtour de ce premier temple avec sa cella et son pronaos est identique à celle du temple postérieur, mesurant 8,04 par 11,28 m. Un chapiteau ionique, de grandes denticules et quelques ovolos ont été identifiés comme appartenant probablement au premier temple. Ce n’est que dans la seconde phase, au milieu du 4e s. av. J.-C., que le temple devint périptère, mais le rythme de la colonnade fut adapté aux dimensions du stylobate antérieur.

Vue du Temple depuis le Sud-Ouest.

Une restitution de la façade du temple.

(T. Thieme)

    La petite construction carrée (H), contigüe à la façade orientale du temple, est interprétée comme étant un autel et date vraisemblablement de l’époque du premier temple. Si cette datation est correcte, cela expliquerait que le temple n’ait pu être étendu vers l’Est puisque l’autel, sacré et inviolable, ne pouvait être détruit. La hauteur des colonnes était d’environ 6,4 m, en incluant le chapiteau. Un chapiteau d’angle ionique est situé à l’angle Nord-Ouest. À l’arrière du temple, quelques blocs de marbre au sommet du mur arrière de la cella donnent une idée de l’agencement de la superstructure : au-dessus d’un bloc d’architrave se trouvent un bloc à denticule et un geison.

Plan restitué du temple de Zeus au 4e s. av. J.-C.

(T. Thieme)

    Selon Strabon, la statue de Zeus était communément appelée le xoanon (une statue en bois, ou d’apparence primitive) ; sur des reliefs ainsi que sur plusieurs monnaies, il est représenté avec une lance dans la main gauche et une double hache dans la droite. Selon Plutarque (2e s. ap. J.-C.), cette double hache avait été prise par Héraklès à la Reine Amazone puis donnée aux rois de Lydie ; par la suite, au milieu du 7e s. av. J.-C., le roi Arselis de Mylasa avait donné la hache à la statue du Zeus de Labraunda après l’avoir reçue en cadeau du roi Gygès de Sardes comme récompense pour son aide dans le combat contre la Lydie.

Entablement du temple.

En-dessous : architrave, denticule (saillie de denticules brisées) et geison (corniche).

Hellström, P. et Thieme, The Temple of Zeus,  Labraunda. Swedish Excavations and Researches, I.3, Stockholm, 1982.

15. La fontaine du rocher     16. La Stoa Nord, les Propylées Y, la Stoa B/Y et le mur archaïque     17. Le temple de Zeus     18. Les Oikoi     19. Andron A