South_bath_tr.html

Labraunda

South_Bath_eng.html
 

   Immédiatement au sud de l’Andron C se trouvent les ruines non explorées des Thermes Sud dont la salle de chauffe (avec son système d’hypocauste) a pu être identifiée grâce à un trou profond situé au sud-ouest de l’Andron C. La quasi-totalité des murs a pu être relevée, y compris ceux d’une grande pièce absidale orientée vers le sud. Le plan de ce complexe est comparable à ceux des thermes romains de Tlos et Patara en Lycie. Puisque ces derniers sont datés des 2ème-3ème s. ap. J.-C., il est possible d’envisager une datation similaire, sinon quelque peu postérieure, pour ce complexe thermal à Labraunda.

Plan des Thermes Sud

(J. Blid)

     La technique grossière de construction en béton vue aux Thermes sud ne semble pas semblable aux Thermes Est de Labraunda du 1er siècle, ni dans l'architecture du sanctuaire du 2ème siècle. Le mortier en béton relevé dans les murs des Thermes Sud ressemble davantage à l'intérieur des murs du Tétraconque de Labraunda, ce qui offrirait une analogie chronologique. De ce fait, il peut être suggéré une datation des Thermes Sud allant de la deuxième moitié du 3ème s. au début du 4ème s. ap. J.-C.


Source: Felicium Temporum Reparatio: Labraunda in Late Antiquity (c. AD 300-600), Stockholm 2012, 226-235.

     Les traces de deux bassins ont été fouillées dans différentes zones des thermes lors de la campagne de 1953. Le premier bassin, chauffé et mesurant 3x2m, a été relevé dans la zone du mur de renfoncement au-dessus de l'hypocauste, directement au sud du praefurnium. Le second est un bassin semi-circulaire, à l'intérieur de la grande abside saillante sur le côté sud des thermes. Il mesure env. 7,5m de large et 3,5m de profondeur – les restes de ce bassin ont presque disparu aujourd'hui.

Proposition de restitution des Thermes Sud

(J. Blid)