Hypostyle_structure_tr.html

Labraunda

Hypostyle_Structure_eng.html
 

    À l’angle sud-est du mur de temenos et à l’extrémité orientale du grand mur de terrasse qui marque la limite sud du sanctuaire, se trouve un bâtiment dont les colonnes se tiennent encore en élévation. Cette petite construction située en retrait par rapport à la zone sacrée a fait l’objet de nombreuses conjectures et sa datation est longtemps restée incertaine. Le bâtiment était couvert et 3 rangées de colonnes qui supportaient son toit. Cette construction est liée à l’eau et elle peut fort bien être rapprochée des témoignages de Pline et d’Élien en rapport sur les anguilles et les poissons de Labraunda. Selon Pline «  au printemps de Jupiter de Labraunda, les anguilles portent même des boucles d’oreilles  », et Élien écrit que «  dans le lieu saint de Zeus à Labraunda il y a une source d’eau claire où le poisson a des colliers d’or et des boucles d’oreilles, aussi en or  ». 

 

Le Bâtiment Hypostyle vu du nord.

    Les premières fouilles du bâtiment hypostyle ont été entreprises en 2013 sous la direction de Felipe Rojas qui a confirmé que ce bâtiment est une fontaine monumentale. Une analyse préliminaire indique que sa construction remonte à l’époque hellénistique, quelque part entre le milieu 4e s. av. J.-C. et le début du 2e s. av. J.-C. Quelle que soit sa date exacte, le bâtiment fournit de précieuses et fascinantes informations quant aux traditions vernaculaires de l’architecture monumentale en Asie Mineure occidentale. La construction est entièrement réalisée en gneiss. Elle mesure environ 20 m de long par 7.5 m de large. La fontaine est composée d’au moins trois rangées de sept à neuf colonnes. Les chapiteaux sont d’ordre dorique, mais la structure n’est pas conforme à l’architecture classique canonique. Le toit, surtout, est composé de pierres massives qui n’ont aucun parallèle connu. Le toit est en légère pente est couvert par des dalles de pierre dont les profils semblent imiter tegulae et imbrex. Ces dalles peuvent mesurer jusqu’à 3.10 m de long et peser jusqu’à 1,5 tonne. La façade nord du bâtiment présente une colonnade encadrée par deux murs d’ante et un parapet arrière de 55 cm de haut. Ce parapet présente, sur sa face nord, des reliefs de colonnes semi-engagées sur lesquels repose une seconde série de colonnes. Le dos du parapet forme la paroi nord d’un très large bassin d’eau qui occupait probablement toute la longueur du bâtiment et au centre duquel se tient une troisième rangée de colonnes. Nous pensons que le système était limité au sud par un très large mur, soit plein, soit surmonté d’une quatrième rangée de colonnes. Les parois du bassin et la base des colonnes qui se trouvaient dans l’eau ont été plâtrés plusieurs fois avec des couches successives de mortier hydraulique.

1. Propylées Sud     2. Bâtiment Dorique     3. Église Est     4. Thermes Est     5. Propylées Est     6. Bâtiment Hypostyle     7. Mur au nord des Propylées