Chronological_table_tr.html

Labraunda

Chronological_table_eng.html
 


Ve millénaire av. JC



7e s. av. J.-C.



Fin 6e s. av. J.-C.





497 av. J.-C.



Environ 392 ‒ 330 av. J.-C.




3e ‒ 1er s. av. J.-C.





3e ‒ 2e s. av. J.-C.





Environ 240 av. J.-C.




Environ 240 ‒ 220 av. J.-C.




1er ‒ 4e s. ap. J.-C.



Milieu du 1er s. ap. J.-C.



Fin du 1er s. ap. J.-C.




Début 2e s. ap. J.-C.




Fin 4e-début 5e s. ap. J.-C.


Date des plus anciens tessons de céramique. Première occupation attestée à Labraunda peut-être en lien avec un culte célébré près du grand rocher fendu


Date des tessons les plus anciens découverts sur la terrasse du temple



Date des fragments architecturaux les plus anciens appartenants probablement au premier état du temple de Zeus. À cette époque, le sanctuaire était composé d’une seule petite terrasse située à l’est du temple visible actuellement et daté du 4e s.



Bataille de Labraunda. Les Perses vainquent les Cariens, les Milésiens et leurs alliés.



Période Hékatomnide. Grand projet de monumentalisation mené par Mausole (377-353/2) : Andron B et Stoa Nord, forteresse de l’acropole, etc. ; et Idrieus (351-344) : temple de Zeus, Andron A, Oikoi, les Propylées Sud, etc.



Période hellénistique : Activité architecturale importante dans le sanctuaire : construction de la fontaine hypostyle, des Propylées Y et de la Stoa Y, de l’Andron C, de la Tombe Monumentale. Renforcement des défenses de l’acropole fortifiée et du réseau défensif.



La prêtrise de Labraunda, laquelle était héréditaire et à vie, a été probablement dans les mains de la même famille pendant au moins 150 ans à partir de la fin du 4e s.. Les noms des prêtres les plus importants étaient Korris et Hékatomnos.



Le grand prêtre Korris se plaint au roi Seleukos II que Mylasa a illégalement gardé les revenus et la terre sacrée appartenant au sanctuaire.



Olympichos, stratège de Seleukos II et plus tard dynaste indépendant siégeant à Alinda, prend le parti de Mylasa contre le prêtre de Labraunda, et finalement, le sanctuaire est intégré à Mylasa.



Période de la Rome Impériale



Tiberios Klaudios Menelaos, probablement un riche citoyen de Mylasa, construit le bain Est.



Titos Flavios Neon, ancien prêtre de Labraunda, construit une pièce pour se dévêtir au bain Est, et un nouveau toit sur le porche (probablement des Oikoi).



Poleites, ancien prêtre de Labraunda, réalise une complète reconstruction de la façade de la Stoa Nord avec des colonnes corinthiennes.



Fin de l’ancien culte païen et christianisation du sanctuaire. Plusieurs églises sont construites, les bâtiments du sanctuaire sont réoccupés (Andron A, Terrasse M) de même que l’acropole.

Avant-Propos    Table chronologique    Carte du sanctuaire    Glossaire    L’Équipe    Les Sponsors    Exposition    Contacts